Espace INTRAGIR
 
 
 
 
 
 

MOSELLE : UN JARDIN PÉDAGOGIQUE Actualités AGIRabcd CHEZ LES TRAPPISTES EN RÉPUBLIQUE TCHĖQUE

TANNAGE AMBULANT AU PÉROU
 

Pour aider les tanneurs péruviens à rentabiliser la vente des peaux de leurs troupeaux, AGIRabcd a diligenté une mission dans l’Altiplano péruvien

perou 3  perou 2

 

 

L'Altiplano péruvien, ce sont de vastes plateaux situés entre 4500 et 5000 m d'altitude, entourés de sommets culminant à plus de 6000 m. La vie y est particulièrement austère et difficile. Les éleveurs d'alpagas, qui y vivent, tirent leurs maigres revenus (quelques dollars par jour) essentiellement de la toison après chaque tonte des animaux. La viande est rarement consommée : seulement après le sacrifice d'animaux accidentés.

En revanche, les peaux sont très peu valorisées, alors qu'elles sont préparées et tannées. Elles peuvent générer un revenu supplémentaire appréciable, qui peut doubler, voire tripler le revenu de base des «peleteros» quechuas.

 

En effet, après tannage et finition, une peau peut être vendue entre 20 et 30 dollars aux touristes de passage. À raison de quelques bêtes abattues par mois et par éleveur, le plus à gagner est évident.

 

perou 1

C'est dans le cadre du programme « Al INVEST-EUROPAID » de Bruxelles, et à la demande du Ministère du Tourisme et de l'Artisanat Péruvien (Mincetur), que Bernard Vulliermet (délégation Rhône) est parti en mission pour la troisième fois. Ingénieur de l'École Française de Tannerie de Lyon, Bernard a pu transmettre aux «peleteros»  les techniques de tannage, utilisant des méthodes écologiques respectueuses de l'environnement.

 

Mission ambulante au moyen d'un véhicule 4x4 qui transportait le matériel, les hommes et les produits chimiques. L'objectif était double : dispenser des cours théoriques, et faire des démonstrations pratiques de tannage.

 

La réalisation et la réussite de cette mission a été rendue possible grâce à la présence de Dimas Melgar Oncebay (la «nounou» de Bernard), Ingénieur chimiste à Lima. Mis à disposition par le Mincetur péruvien, il a servi de guide et d'interprète auprès des paysans-éleveurs. Ceux-ci parlent quechua et rechignent à parler espagnol, la langue des anciens colonisateurs…

 

La mission s'est prolongée par une conférence sur les procédés de tannage écologique à des étudiants de l'Université de Cuzco. D'autres missions du même type sont programmées dans un avenir proche.

 

Retour

Actions / Réalisations

 
 

Les Actions / Réalisations à découvrir

 

Partenaires

MAE